Skip to navigation – Site map

N° 9 – Statut du lexique dans les théories se réclamant de l’énonciation

Date limite d’envoi des articles acceptés : 15 mars 2014

La revue électronique Lexis - revue de lexicologie anglaise mettra en ligne son numéro 9 en juin 2014. Celui-ci sera consacré à la place du statut du lexique dans les théories se réclamant de l’énonciation.

Responsables du numéro
Geneviève Girard-Gillet, Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3, France, et Catherine Chauvin, Université de Lorraine, France.

Quel est le statut du lexique dans les théories se réclamant de l’énonciation ?

Les théories énonciatives se distinguent d’autres théories par le choix qui est fait d’analyser la langue à partir de la parole, et donc de prendre en considération le contexte, les repérages intersubjectifs, ainsi que les données culturelles et conversationnelles, pour rendre compte de la forme et de l’interprétabilité des énoncés.

On peut se demander dans quelle mesure cette spécificité théorique a une incidence sur la façon dont est appréhendé le lexique, et comment s’organisent les relations entre lexique, syntaxe, morphologie, phonologie, pragmatique, sémantique. Ces domaines constituent-ils des modules indépendants ou interagissent-ils ?
Qu’est-ce alors qu’une unité lexicale dans cette approche ? Et quel est son statut ?

Beaucoup de travaux ont porté sur la recherche d’un invariant pour tel ou tel phénomène. Il convient donc de définir si c’est par ces interrogations que le lexique trouve plus particulièrement sa place dans la théorie. Comment cette dimension s’articule-t-elle avec le travail sur l’énoncé ?

À partir d’exemples attestés, les articles pourront proposer des analyses spécifiques, permettant de comprendre les différences avec d’autres théories, ou d’éventuelles ressemblances. Ils peuvent aussi aborder les questions épistémologiques afférentes.

Modalités de soumission

Les articles peuvent être rédigés en français ou en anglais, et doivent comporter un résumé de 10 lignes maximum en français et en anglais, ainsi que quelques mots-clefs. Les abstracts doivent être envoyés au directeur de la publication de Lexis, Denis Jamet sous forme de fichiers attachés (Word et pdf), et seront évalués par deux membres du comité scientifique international. Un article proposé pourra être refusé, accepté sous réserve de modifications, ou accepté tel quel. La taille des articles est limitée à 8.000 mots, références exclues ; tout document autre (graphiques, illustrations, etc.) peut se mettre en annexes, pour lesquels il n’y a pas de limite de taille.

Comité scientifique : Jean Albrespit, Claude Delmas, Lionel Dufaye, Gérard Mélis, Jean- Marie Merle, Nigel Quayle, Graham Ranger.

  • Date-limite d’envoi du résumé : 15 juillet 2013

  • Date-limite d’envoi des articles acceptés : 15 mars 2014

Les abstracts et les articles sont à envoyer en version électronique à lexis@univ-lyon3.fr

Calendrier

  • Avril 2013 : appel à contributions

  • 15 juillet 2013 : abstracts à envoyer à Lexis

  • Fin juillet 2013 : avis aux auteurs de la part du comité scientifique

  • 30 septembre 2013 : réception des articles

  • Novembre 2013 à janvier 2014 : relecture des articles par les membres du Comité scientifique

  • Janvier à février 2014 : corrections par les auteurs

  • 15 mars 2014 : réception de la version définitive des articles.

  • Logo Centre d’études linguistiques
  • Logo Université Jean Moulin – Lyon 3
  • Revues.org